Ecole - Collège - Lycée - Saint-Pierre - Courpière - 63 - 63120 - Institution Saint Pierre

  Revue de presse

   2015-2016

21 juillet dans la montagne

Le lycée de l’institution Saint-Pierre

 

 

Pour la seconde année consécutive, le lycée de l'Institution Saint-Pierre réalise le grand chelem avec 100 % (*) d'élèves de la promotion 2016 reçus au baccalauréat.

Le directeur de l'institution d'enseignement privé, Pierre Germain, est très fier de ce résultat qui se complète de 57,1 % de mentions (en progression de 7,1 % sur l'année 2015). Les journaux Le Monde et L'Express ont classé le lycée Saint-Pierre, « 1er lycée du département ».

Au brevet, le pourcentage de réussite de la promotion 2016 est de 97,8 % avec 62,2 % de mentions, contre 95,7 % en 2015 pour 45 élèves inscrits.

En brevet professionnel, c'est aussi la plus haute marche du podium, avec 100 % de réussite pour les 15 élèves de cette section.

(*) Résultats du Bac : Série L 100 % pour 60 % de mentions. Série ES 100 % pour 50 % de mentions et en Série S 100 % pour 66,7 % de mentions.

 

lien pour l'article



16 juillet dans la montagne

L’école Saint-Pierre est partie à l’Aventure

Une journée pleine de découvertes pour les écoliers de Saint-Pierre. - FOURNET Barthélémy
 

 

 

À l'école privée Saint-Pierre, les élèves de CM1 de Séverine Mestas et ceux de CM2 d'Isabelle Roche ont clôturé leur projet scolaire en visitant l'Aventure Michelin, à Clermont-Ferrand. Encadrée par les maîtresses avec l'aide de mamans bénévoles, la cinquantaine d'enfants a découvert l'histoire de la manufacture « Bibendum », fleuron industriel du département.

 

lien pour l'article



30 juin dans la montagne

Saint-Pierre a fait sa kermesse

Il y avait une forte animation dans la cour de l'école - FOURNET Barthélémy
 

 

 

L'école privée Saint-Pierre de la rue du 11-Novembre organisait samedi après-midi sa kermesse, marquée par la prestation des enfants sur scène. Divers jeux étaient proposés sur l'esplanade : chamboule-tout, tir au but, lancers d'anneaux, autant de rendez-vous animés par les membres de l'association des parents d'élèves. C'était aussi pour les visiteurs le bon moment pour rencontrer la directrice de l'école Aline Bonnevie et les maîtresses. Le directeur de l'Institution Saint-Pierre Pierre Germain, ses prédécesseurs Anne-Marie Rey et le père Monier, étaient également présents. L'après-midi s'est achevé avec la démonstration des jeunes spadassins de la section escrime.

 

lien pour l'article



20 juin dans la montagne

Les écoliers visitent le patrimoine coutelier

Tous les enfants ont visité le musée de la coutellerie.
 

    

 

De la grande section au CM2, les enfants de l'école privée Saint-Pierre se sont rendus à Thiers pour visiter le musée de la coutellerie et la Vallée des rouets.

Au musée de la coutellerie, les enfants ont rencontré des artisans couteliers, qui leur ont présenté, à travers diverses démonstrations, les étapes de la confection d'un couteau. Des projections audiovisuelles leur ont montré de façon ludique les métiers traditionnels de la coutellerie thiernoise. Ils ont assisté ainsi au travail du forgeron, ont vu l'émouleur donner du tranchant à la lame et sous l'action de la polisseuse, ils ont aperçu l'éclat de l'acier.

Les enfants ont ensuite visité le dernier moulin à aiguiser de la Vallée des rouets. Une promenade le long de la Durolle leur a permis de se familiariser avec le monde fascinant des émouleurs et des polisseurs.

La journée s'est terminée par des ateliers lors desquels les enfants ont monté eux-mêmes leurs couteaux comme de vrais professionnels.

.

 

lien pour l'article



17 juin dans la montagne

Premières retrouvailles des quadras

Il y a eu un moment de convivialité.- FOURNET Barthélémy
 

        

L'Institution saint-pierre. Scolarisés entre 1973 à 1976, quatre anciens élèves de l'ISP ont monté le projet d'une journée de retrouvailles. Les photos de classes ont ouvert les pistes, les réseaux sociaux ont facilité les contacts et le 4 juin, plus d'une centaine d'anciens élèves se sont retrouvés dans la cour de l'ISP en présence du directeur Pierre Germain et de Jean Bastide, président des Amis et anciens élèves.

 

lien pour l'article



31 mai dans la montagne

Le mardi, les enfants s’initient à l’escrime

Les escrimeurs avec leur maître d’armes, M. Mir.- FOURNET Barthélémy
 

        

À l'école privée Saint-Pierre depuis début mai, un maître d'armes vient dans la salle d'animation pour initier les enfants à l'escrime. Les jeunes apprentis, encadrés par Martine Ménial, se sont pris au jeu. Ils s'initient au maniement du fleuret, mais les origines de l'escrime les conduisent vraisemblablement à penser qu'ils sont des combattants dignes de joutes médiévales. Pour Aline Bonnevie, directrice de l'école, il ne s'agit pas de faire des enfants des « Mousquetaires du Roi », mais simplement de leur faire aborder cette discipline olympique. Basée sur le respect de l'adversaire, sans oublier la courtoisie et l'élégance du geste, cette initiation hebdomadaire fait le bonheur de nombreux élèves. Elle les conduits à s'appliquer dans la réalisation d'un travail bien fait et permet d'améliorer leur concentration.

 

lien pour l'article



28 mai dans la montagne

Grand public pour une soirée chorale

Les enfants ont ouvert la soirée par des chansons décrivant l’univers de Disney.- FOURNET Barthélémy
 

        

La grande salle Jean-Couzon a été tout juste assez vaste pour contenir l'important public venu assister à Jeudi, jour de frites, une comédie musicale imaginée par Emmanuelle Saby, professeur d'anglais de l'Institution Saint-Pierre. Le programme s'est déroulé en deux temps, avec d'abord la chorale des enfants de l'école privée Saint-Pierre qui a interprété sept chansons décrivant l'univers de Disney.

Après l'entracte, les voix de la chorale de l'Institution privée ont entonné la comédie musicale. Entre chacune des chansons qui avaient trait à la table, une brigade originale de jeunes cuisiniers s'évertuait en l'absence de son chef à préparer un repas de gala. Cela n'allait pas tout seul dans cette cuisine en folie où se concoctait un menu pour le moins évocateur d'un désordre.

Pour terminer sous d'interminables applaudissements, les deux chorales réunies interprétaient Le vent se lève, puisé dans le monde de Disney.

 

lien pour l'article



26 mai dans la montagne

Le public invité par l’institution St-Pierre

Les familles ont rencontré les enseignants.- FOURNET Barthélémy
 

        

L'institution Saint-Pierre avait ouvert ses portes au public pendant la matinée de samedi. Les visiteurs étaient accueillis par Pierre Germain, le directeur, ainsi que la présidente de l'association de parents d'élèves, Céline Chaleil-Monney. De nombreuses familles sont venues chercher des informations sur les fonctionnements du collège ou du lycée Saint-Pierre. Des élèves volontaires servaient de guide pour conduire les visiteurs dans les salles où ils rencontraient les équipes pédagogiques.

La vie scolaire ou l'internat étaient des domaines particulièrement explorés, avec les options que réunit le lycée avec la pratique de l'italien, l'art plastique et la section européenne. Les activités sportives étaient également au programme avec le théâtre ou l'activité chorale.

 

lien pour l'article



19 mai dans la montagne

Pluie de lauréats à l’Institution St-Pierre

Les élèves lauréats passeront une journée dans la ville martyre de Tulle, avant de rejoindre Oradour-sur-Glane où ils sauront saisir la réalité de ce qu’a été la barbarie nazie.- FOURNET Barthélémy
 

        

Comme chaque année, le concours national de la Résistance et de la Déportation invite les élèves des collèges et lycées à mener des projets en lien avec la Seconde Guerre mondiale. A l'Institution Saint-Pierre, 45 élèves de 3ème ont participé à l'épreuve individuelle. Concernant l'épreuve collective, Robin Farge, Julien Germain, Noaline Terry, Corentin Blanc et Mary Jailler avaient présenté un DVD reprenant Le Chant des partisans,  les dessins de Léon Delarbre, un tract datant de Noël 1943 ainsi que le  célèbre Appel du 18 juin. Léa Viard avait également prêté sa voix à ce projet.Cette réalisation a eu l'honneur de recevoir le 1 er prix dans la catégorie audiovisuelle, mais également le prix spécial Codura (Comité D'Union de la Résistance d'Auvergne). Le thème, « résister par l'art et la littérature » a permis aux élèves de comprendre que résister n'est pas un acte qui s'effectue exclusivement les armes à la main. Toutes formes d'expression  artistique, à la plume ou à la voix, peuvent également être des armes redoutables pour résister. Le mercredi 11 mai, les élèves ont été invités à la Maison des Congrès, à Clermont, où ils ont reçu leur prix. Lors de cette cérémonie, deux anciens résistants ont offert un témoignage très émouvant de leurs vies sous l'Occupation.

        

 

lien pour l'article



10 avril dans la montagne

Retrouvailles à l’Institution Saint-Pierre

L’assemblée générale « nouvelle formule » de l’association s’est tenue dans une salle de l’Institution Saint-Pierre de Courpière.- FOURNET Barthélémy

L'association des Amis et anciens élèves de l'Institution Saint-Pierre de Courpière a organisé le dimanche 3 avril sa première « journée des amis et anciens ».
Elle avait organisé une randonnée ouverte à tous, qui a permis à partir de 9 heures des retrouvailles chaleureuses entre anciens élèves, professeurs anciens et actuels, jeunes élèves et parents. 37 personnes ont emprunté la côte de Courteserre. Dans les locaux, une exposition de photos retraçait l'histoire de l'Institution pour ceux qui ne marchaient pas.
L'association des anciens élèves a modifié ses statuts l'an dernier pour s'ouvrir à toute personne proche de l'Institution Saint-Pierre ou partageant ses valeurs. Présidée par Jean Bastide, l'assemblée générale nouvelle formule a dressé le bilan d'une année d'activité et écouté Pierre Germain, chef d'établissement, évoquer son projet pédagogique et les bons résultats des élèves.
Les comptes de l'association, présentés par le trésorier Serge Masdorier, ont révélé des finances saines, alimentées par 70 cotisants. L'association finance l'impression du bulletin Notre Maison et aide les projets pédagogiques sur demande des enseignants. Le réseau de relations de l'association permet aux élèves de se projeter dans l'avenir professionnel grâce au « forum des métiers ».
Tous les participants ont partagé un repas avant une messe concélébrée par le père Stanislas Petr et le père Antoine Monier.

 

lien pour l'article



9 avril dans la montagne

Le public n’est pas resté sur sa faim

Des scènes originales soutenues par des chansons.- FOURNET Barthélémy 


Une brigade d'un restaurant imaginaire, un chef absent et la panique s'en mêle. Tels étaient les ingrédients du succès pour le spectacle original Jeudi jour de frites, présenté jeudi dernier dans la salle des fêtes de l'Institution Saint-Pierre, à Courpière.

Présenté par le directeur de l'établissement Pierre Germain, le spectacle, mis en place par Emmanuelle Bonnet, Cécile Breuil et Emmanuelle Saby, associait la chorale, composée des enfants de l'école primaire Saint-Pierre et de bénévoles, retraités, enseignants ou parents d'élèves. La musique était, elle, placée sous la direction d'Emmanuelle Saby.

Les rôles tenus par ces apprentis cuistots tenaient du délire avec des pitreries et des échanges dans lesquels les clients comptaient pour du beurre. Des parodies amusantes accompagnées de chansons de circonstance soutenues par les musiques originales que dirigeait la chef d'orchestre.

L'ensemble illustrait à la perfection cette cuisine en folie dont le chef, enfin retrouvé, venait faire la critique en guise de mot de la fin.

 

lien pour l'article



7 avril dans la montagne

De jeunes Roumains accueillis en ville

Les élèves roumains et leurs professeurs ont été reçus à la mairie.- FOURNET Barthélémy


Une délégation du collège national roumain Gheorghe Munteanu Murgoci de Bräila, a été reçue lundi à la salle du conseil municipal par le maire, Christiane Samson. Les responsables Gabriel Pascu et Daniel Kitu et les six élèves roumains francophones ont été présentés par Pierre Germain, directeur de l'Institution Saint-Pierre avec lequel un partenariat est initié depuis 1990. Christiane Samson a remis la médaille de la ville à Gabriel Pascu. Un petit-déjeuner offert par la mairie, permettait de poursuivre les échanges auxquels ont participé des lycéens.

 

lien pour l'article


2 avril dans la montagne

Les élèves de Saint-Pierre débattent de l’Europe

Avec leur professeur Emmanuelle Saby, Amandine, Mélanie, Emeline, Thomas ont participé à la Conférence des jeunes Européens.- FOURNET Barthélémy


Quatre élèves de l'Institution Saint-Pierre, accompagnés d'Emmanuelle Saby, leur professeur, ont représenté la France à la Conférence des jeunes Européens qui s'est tenue à Gladenbach du 11 au 15 mars. Le partenaire allemand de l'Institution a accueilli les délégations russes, polonaises, hongroises, danoises, lettones, italiennes, anglaises et irlandaises du réseau d'établissements. Il a animé les débats sur le thème « Migrants en Europe : quelles situations ? Quelles solutions ? »
Amandine, Mélanie, Emeline et Thomas avaient préparé leur intervention en interviewant à Clermont des bénévoles de la Cimade, association qui accompagne les migrants dans leurs démarches administratives.
Les 40 jeunes Européens ont fait preuve d'une réflexion et d'une créativité qui ont attiré l'attention de la presse dans le Hesse. Rendez-vous a été pris au Danemark pour la conférence 2016- 2017.


 

lien pour l'article


30 mars dans la montagne

Les collégiens de Saint-Pierre filent à l’anglaise

46 collégiens sont allés à la découverte du littoral britannique.- FOURNET Barthélémy

Du 13 au 18 mars, 46 collégiens de la classe de 4 e de l'institution Saint- Pierre sont partis à la découverte du littoral britannique.
Après 90 minutes de traversée en ferry, le séjour s'est déroulé autour des villes portuaires de Southampton et de Portsmouth que l'on surplombe, pour mieux les découvrir, du haut de la Spinnaker Tower.
Durant leur programme de visites, les élèves ont pu se replonger dans l'histoire du Titanic en découvrant le musée Seacity. Ils ont découvert les joyaux de la flotte navale anglaise en visitant le musée du HMS Victory qui fut le bateau de l'amiral Nelson lors de la bataille de Trafalgar. Sur l'Île de Wight, ils se sont initiés au cricket, sport national britannique qui aura peut-être suscité des vocations.
Les soirées passées en famille chez les correspondants anglais ont sans nul doute été également l'occasion de parfaire les connaissances de la langue.


 

lien pour l'article


25 mars dans la montagne

Trente-quatre professionnels présentent leur métier à l’Institution Saint-Pierre

Des professions diverses étaient représentées.- FOURNET Barthélémy

Le Forum des métiers organisé par l'Institution Saint-Pierre a eu lieu mardi. Accueillis par Pierre Germain, le directeur de l'établissement privé, 34 professionnels représentant divers corps de métiers étaient venus présenter leurs entreprises. Les élèves, de la 3 e à la terminale, sont allés vers les professionnels de leur choix pour se renseigner, quelques fois découvrir et aussi mieux connaître les possibilités d'évolution dans les métiers qu'ils avaient retenus.
« C'est une formule que nous renouvelons pour la 3 e année consécutive », expliquait le professeur principal, Fabien Bastide, chargé de l'organisation. Selon lui, la méthode présente un triple avantage. D'abord, celui d'offrir aux élèves une large ouverture humaine sur les professions représentées. Pour l'école, c'est une façon de rencontrer les parents d'élèves, venus offrir un aperçu de leurs métiers. Enfin, la formule permet aux parents de mieux connaître l'école et de découvrir l'association des anciens élèves, représentée par son président Jean Bastide.
Le panel des professions représentées était très large. Sans être exhaustif, il allait des métiers de l'automobile à ceux de l'aéronautique en passant par l'armée, la marine et la gendarmerie.


 

lien pour l'article


25 mars dans la montagne

La chorale de l’ISP se prépare à dresser la table

La chorale, sous la direction d’Emmanuelle Saby.- FOURNET Barthélémy

La chorale de l'Institution Saint-Pierre, dirigée par Emmanuelle Saby, répète son prochain spectacle.
Les chansons ont été tirées d'albums de dessins animés, les chanteurs viennent d'un peu partout, retraités, enseignants, parents d'élèves et élèves eux-mêmes. Les musiciens sont des bénévoles, à la contrebasse, à la flûte traversière ou au violon. L'ensemble est mené de main de chef d'orchestre éprouvé par Emmanuelle Saby, professeur d'anglais.
Dans les cuisines d'un restaurant imaginaire: Le prochain spectacle, baptisé Jeudi jour de frites, signifie que les scènes de théâtre et chants qui les accompagneront vont faire resplendir les cuisines du restaurant imaginaire « A la Table de Pierre ».
C'est la panique dans l'établissement, les convives arrivent, ils sont nombreux et le chef-cuisinier n'est pas là. Le spectacle est tiré de l'imagination d'Emmanuelle Saby, avec son contenu théâtral, la musique et les chansons.
En première partie, les enfants de la chorale de l'école primaire privée Saint-Pierre reprendront les chants appris et répétés avec Cécile Breuil depuis la rentrée de septembre. Les spectateurs entendront C'est la fête, Nourrir les petits oiseaux comme dans Mary Poppins ou Le pudding à l'arsenic, tiré d'une scène d'Astérix et Cléopâtre.
Première représentation le jeudi 31 mars
La première représentation aura lieu à 20 h 30 le jeudi 31 mars à la salle des fêtes de l'Institution Saint-Pierre.
A la salle Couzon, le vendredi 20 mai à 20 h 30, le spectacle sera donné avec, en première partie, la chorale de l'école primaire privée Saint-Pierre dirigée par Cécile Breuil et en seconde partie le spectacle Jeudi jour de frites.


 

lien pour l'article


24 mars dans la montagne

L’institut Saint-Pierre à la pointe du fleuret

Les enfants sont équipés par Roger Mir, maître d’armes.- FOURNET Barthélémy

Tous les mardis, en dehors du temps scolaire de 16 h 30 à 17 h 30, les enfants de l'école privée Saint-Pierre s'initient à l'escrime. Avec le maître d'armes,
Roger Mir.
Les exercices se déroulent dans la salle d'Animation. L'école s'est attachée les services de Roger Mir, maître d'armes.

Ce spécialiste du maniement des fines lames, accueille les enfants en groupes de 16 au maximum, avec les équipements nécessaires.

Cette activité facultative est réservée aux enfants qui bénéficient de l'accord des familles.

Ils ont à leur charge le montant de l'adhésion, qui est de 5 euros pour chacune des séances, qui doit se renouveler jusqu'à la fin de l'année scolaire.


 

lien pour l'article


23 mars dans la montagne

Les lycéens découvrent les charmes de Venise

Encadrés par plusieurs professeurs, une cinquantaine de lycéens de l’Institution Saint-Pierre ont découvert la cité flottante.- FOURNET Barthélémy

Une cinquantaine de lycéens de l'Institution Saint-Pierre ont séjourné à Venise à l'occasion des vacances d'hiver.

Sur le chemin du retour, ils se sont rendus à la Villa Barbaro, à Maser, pour admirer des fresques de Véronèse, maître de la couleur, de l'observation et du trompe-l'œil.


 

lien pour l'article


20 mars dans la montagne

Le couteau se monte à l'école Saint-Pierre

Les enfants ont visité le Musée de la Coutellerie à Thiers.- FOURNET Barthélémy

Les élèves des classes de CM1 et CM2 de l'école privée Saint-Pierre ont pour projet annuel de connaître le patrimoine industriel de leur commune et de la région. Ce vasprogramme les a conduits sur les chemins du carton et de l'acier inoxydable, que Jean Couzon utilisait pour fabriquer des couverts de table et des ustensiles de cuisine. L'industrie emblématique de la région a néanmoins été la fabrication du couteau. Au Musée de la Coutellerie à Thiers, ils ont recueilli des éléments sur l'historique et le développement de cette industrie. Ils ont aussi rencontré un coutelier qui leur a parlé des différents métiers, de la forge au montage du couteau. Ils ont découvert le dur métier d'émouleur, étudié celui de polisseur, et ont monté eux-mêmes leur couteau.


 

lien pour l'article


17 mars dans la montagne

L’institution Saint-Pierre invite parents et enfants à sa découverte

L’équipe pédagogique recevait les visiteurs. - FOURNET Barthélémy

Vendredi 11 et samedi 12 mars, l'institution Saint-Pierre a ouvert ses portes au public. De l'école au lycée, tous les personnels étaient mobilisés pour faire découvrir aux nombreux visiteurs les enseignements et les activités qui se déroulent dans ses locaux.

Les élèves de l'établissement leur servant de guides, les visiteurs pouvaient obtenir des informations sur les fonctionnements des classes, sur la vie scolaire, sur l'internat et le laboratoire de langues.

Au lycée, les parents pouvaient découvrir les options comme l'italien, l'art plastique et la section européenne ainsi que le nouvel enseignement d'exploration en classe de seconde, relatif à l'informatique et à la création numérique.

Les nombreuses activités en collège étaient également présentées tels que les « loisirs créatifs », « football », « sciences et nature », « théâtre », ou « arts plastiques » et « l'activité chorale », qui va du primaire au lycée.


 

lien pour l'article


18 février dans la montagne

Mardi gras à l’école privée Saint-Pierre

Les enfants ont défilé dans les classes et les couloirs. - FOURNET Barthélémy

La journée du 10 février n'a pas été une journée d'école comme les autres à l'école privée Saint-Pierre. C'était mardi gras, la journée où tous les enfants viennent déguisés en classe. Parmi les petits des classes maternelles et les plus grands du CP, il y avait des pirates, des policiers et des fées, des reines ou de jeunes mariées, mais aussi des tigres à l'aspect peu engageant, de gentils dalmatiens qu'on avait envie de caresser et des cow-boys, avec de grands chapeaux.


 

lien pour l'article


5 février dans la montagne

L'Institution Saint-Pierre a présenté la classe de sixième

Une cinquantaine de personnes ont été accueillies par Pierre Germain chef d'établissement, Evelyne Lorenzini, Michèle Vernet et Catherine Avignant. - FOURNET Barthélémy

Le mardi 9 février a eu lieu, à l'institution Saint-Pierre, la soirée de présentation de la classe de sixième. Cette soirée animée par Pierre Germain, chef d'établissement, Evelyne Lorenzini et Michèle Vernet, professeures principales et Catherine Avignant, la CPE a été suivie par une cinquantaine de personnes. Le proviseur a expliqué les attentes de la sixième et les professeurs principaux l'accueil des élèves et leurs rythmes hebdomadaires.
Le chef d'établissement a expliqué les évolutions des enseignements dans le cadre de la réforme du collège qui rentrera en vigueur à la rentrée 2016. L'accent a été mis sur l'accompagnement personnalisé des élèves ainsi que sur les ateliers du jeudi après-midi tels que loisirs créatifs, football, sciences et nature, théatre, arts plastique, activités sportives. Pierre Germain a conclu la rencontre en invitant l'assemblée à venir aux journées portes-ouvertes qui auront lieu le vendredi 11 mars, de 17 heures à 20 heures, et le samedi 12 mars, de 9 heures à 12 h 30.


 

lien pour l'article


18 JANVIER dans la montagne

Les lycéens aident les sans-abris

Les internes ont remis le produit de leur collecte aux responsables de Sakado63. - FOURNET Barthélémy

L'association Sakado63 apporte son soutien aux sans-abris en leur remettant des sacs à dos remplis d'objets de première nécessité, et les agrémente de douceurs. Invitée par soeur Pascale Dominique, la responsable de l'internat du lycée Emmanuelle Bonnet a sollicité l'engagement des internes de l'institution Saint-Pierre. Les élèves de seconde, première et terminale ont informé l'ensemble des élèves, les enseignants, l'administration et distribué des flyers aux parents.

La récolte a été remise à Dominique Wallard, la coordinatrice pour le Puy-de- Dôme, Sofiane Batnini et Daniel Sero, accueillis à l'Institution Saint-Pierre par le directeur Pierre Germain.


 

lien pour l'article


24 DECEMBRE dans la montagne

Foule à la fête de l’école Saint-Pierre

La danse des canards a été bien applaudie par les quelque 400 spectateurs. - FOURNET Barthélémy

La fête annuelle de l'école privée Saint-Pierre a rempli la grande salle Jean-Couzon, samedi 19 décembre, de près de 400 personnes.
Ce n'était pas une surprise pour le directeur de l'Institution Saint-Pierre, Pierre Germain, ni pour Aline Bonnevie, qui connaissaient l'engouement des parents et des familles en général, pour cette manifestation qui met les enfants en vedette.

Comme de coutume, les tout-petits TPS\PS ont ouvert la soirée, guidés par leur maîtresse Sylvie Léonce et son aide-maternelle Brigitte Blanc. Ont ensuite défilé sur scène les MS\GS avec Marie-Thérèse Ménial et Christelle Constancias puis les CP de Françoise Planche. Après l'entracte, les plus grands, du CE1 au CM2, ont terminé la représentation et laisser la place à la crèche vivante et aux chants de Noël qui annonçaient l'arrivée tant attendue du Père Noël.


 

lien pour l'article


16 DECEMBRE dans la montagne

Des élèves mobilisés et solidaires

Jean-Claude Forlay vient prendre possession de la collecte. - FOURNET Barthélémy

Les élèves de l'Institution Saint-Pierre ont fait preuve de solidarité envers les plus démunis en offrant des denrées non périssables pour compléter la collecte alimentaire du Secours catholique. Ils en avaient rempli un chariot entre lundi 23 novembre et vendredi 4 décembre.

Cette opération avait été mise en place, pour la deuxième année consécutive, dans le hall de l'établissement scolaire, par Sandrine Gioberto et Catherine Avignant.

Les responsables de l'opération avaient invité le Secours catholique de Courpière, dirigée par Yvette Roux, à venir retirer ces denrées. Les 95 kilos de marchandises ont été retirés par Jean-Claude Forlay, délégué de l'équipe courpièroise, qui a remercié les généreux donateurs.

A ce complément s'est ajoutée une centaine de kilos de marchandises offertes par les parents et les élèves de l'école privée Saint-Pierre.


 

lien pour l'article


11 DECEMBRE dans la montagne

Réussite du marché de Noël à St-Pierre

Le directeur de l’institution, Pierre Germain a visité le marché. - FOURNET Barthélémy

Le temps printanier n'a pas été une gêne pour le marché de Noël organisé dans une salle de l'Institution Saint-Pierre par les parents d'élèves du collège, pour la seconde année consécutive.
La vente est seulement ouverte pendant les moments de détente réservés aux élèves et aux enseignants et lors des heures d'affluence des parents, qui accompagnent leurs enfants.

Les fonds recueillis sont investis durant l'année pour financer les voyages pédagogiques, mais aussi dans des documentations diverses ou du matériel nécessaire aux enfants.


 

lien pour l'article


10 DECEMBRE dans la montagne

Le marché de Noël a attiré les chalands


Il y avait vraiment foule devant les étals. - FOURNET Barthélémy

Le marché de Noël, qui s'est ouvert vendredi dernier dans le restaurant de l'école privée Saint-Pierre, a attiré une foule d'acheteurs.
C'est l'association des parents d'élèves qui est à l'origine de ce marché. Elle l'organise et expose les productions offertes par les parents, grands-parents et maîtresses, qui ne sont pas les dernières à proposer leurs travaux. Il y a un choix très varié où la décoration d'intérieur est privilégiée. On y trouve aussi des travaux d'aiguille, des jouets d'enfants, des pâtisseries avec des biscuits en sachet. Il y a des chocolats sous diverses formes dont les enfants raffolent. Aux murs sont accrochées de nombreuses couronnes de l'Avent de diverses dimensions.

Le fruit de cette mobilisation a pour objectif de financer en partie les sorties pédagogiques ou payer du matériel informatique et des documentations, qui serviront aux élèves de l'école.


 

lien pour l'article



7 DECEMBRE dans la montagne

L’Institution St-Pierre cumule les réussites


Les lauréats sont repartis chacun avec leur diplôme en main. - FOURNET Barthélémy

Vendredi dernier, Pierre Germain, le directeur de l'Institution Saint-Pierre, avait invité les 58 élèves de la promotion 2015 et leurs familles à la cérémonie de remise des diplômes du brevet.
Réussite à 100 % pour les 3eme prépa pro.

Il s'est ainsi félicité de la belle réussite de la promotion 2015 dont 100 % des élèves de 3eme prépa pro ont été reçus, pourcentage qui s'est élevé à 95 % pour les élèves de 3eme générale assorti de 70% de mentions.

Pierre Germain a félicité les nouveaux lycéens pour leur réussite. Il a associé à ses compliments l'ensemble de l'équipe enseignante et de vie scolaire pour leur accompagnement et leur encadrement.


 

lien pour l'article



14 NOVEMBRE dans la montagne

L’Institution Saint-Pierre a fêté ses bacheliers


A l’heure de la remise des diplômes. - FOURNET Barthélémy

Le directeur de l'Institution Saint-Pierre, Pierre Germain, avait invité, vendredi dernier, les bacheliers de la promotion 2015 et leurs familles à le rejoindre après l'heure des cours dans les locaux de l'établissement.

Les représentants de l'association des anciens élèves, les équipes enseignantes et de vie scolaire ainsi que la présidente des parents d'élèves, étaient conviés à cette rencontre au cours de laquelle les diplômes du bac 2015 allaient être remis aux lauréats.

Pierre Germain était entouré de Catherine Avignant, qui représentait l'équipe de vie scolaire, du professeur Bernard, professeur principal, pour lequel cette promotion était la dernière, compte tenu de son départ à la retraite à la fin de l'année scolaire 2015, ou encore de Jean Bastide, président de l'association des anciens élèves de Saint-Pierre.

Après avoir salué l'association des parents d'élèves, représentée par sa présidente Céline Chaleil-Monney, Mmes Gil, vice-présidente et Lebroc, secrétaire, le directeur a remis en compagnie de Catherine Avignant, les précieux diplômes aux lauréats dont la moitié a obtenu une mention.


 

lien pour l'article



9 OTOBRE dans la montagne

Les enfants apprennent à conduire


Les enfants étaient ravis de cette journée. - FOURNET Barthélémy

Accompagnés par Isabelle Roche, les enfants de CM2 de l'école Saint-Pierre se sont rendus à Kart Escale à Bort-l'Étang dans le cadre de la Prévention Routière, afin de participer à une activité pleinement approuvée par Aline Bonnevie, la directrice de l'établissement.
Une sortie qui leur a permis de rompre avec leur quotidien, pour laquelle l'école avait mis la main à la poche et les parents le complément.

Les enfants ont été ravis de cette expérience qui avait pour objectif de les sensibiliser à l'utilisation d'un engin motorisé, dans la perspective d'obtenir l'Attestation scolaire de sécurité routière (ASSR). Sur un circuit sécurisé, ils ont à tour de rôle conduit un kart après en avoir abordé l'utilisation avec les animateurs de l'entreprise. En fin de journée quelques pointes de vitesse ont fait plaisir aux plus audacieux qui se sont pris pour des champions de grands prix.


 

lien pour l'article



2 OTOBRE dans la montagne

Jour de fête à la maternelle Saint-Pierre


Les grands ont dansé en se tenant par la main. - FOURNET Barthélémy

Vendredi dernier, c'était jour de fête à la maternelle Saint-Pierre. En début d'après-midi les grands se sont présentés devant les parents avec Marie-Thérèse Ménial leur maîtresse et Christelle Constancias, son aide maternelle. La petite section a suivi avec Sylvie Léonce et Brigitte Blanc son Atsem. Puis, tous ont dégusté un goûter, ce qui a permis aux familles de dialoguer avec les maîtresses et la directrice.


lien pour l'article



20 septembre dans la montagne

60 dictionnaires pour les 6e du collège St-Pierre


Tous les enfants ont reçu un dictionnaire. - FOURNET Barthélémy

Jeudi 17 septembre vers 9 heures, Pierre Germain, le directeur de l'Institution Saint-Pierre, a accueilli Rachel Bournier, la suppléante des conseillers départementaux du canton des Monts du Livradois, dans lequel se trouve la commune de Courpière.

Cette élue venait apporter aux enfants qui sont entrés en classe de 6 e, le dictionnaire dont leur fait traditionnellement cadeau le Conseil départemental.

Rachel Bournier, a expliqué aux élèves le rôle des conseillers départementaux, qui sont réunis par un Conseil dont les compétences sont les centres de secours, les maisons de retraite, l'entretien des routes et aussi les collèges, dont il assure le fonctionnement.

Elle a présenté le dictionnaire comme un cadeau destiné à aider les collégiens pendant leurs études.


 

lien pour l'article



5 septembre dans la montagne

Forte progression de l’effectif dans le privé


Une évolution de 13 % dans l’effectif de rentrée . - FOURNET Barthélémy

Le directeur de l'Institution Saint-Pierre, Pierre Germain, aborde sereinement la rentrée 2015 à l'aube de sa seconde année à la tête des établissements de l'enseignement catholique privé courpièrois.

.../...
Mardi a eu lieu la rentrée des élèves de 6 e à l'ISP de Courpière où l'évolution moyenne en hausse de 13 % est tout à fait satisfaisante avec pour le lycée Saint-Pierre, 21 élèves de plus qu'en 2014. Dans cet établissement qui pratique encore à l'école la semaine des quatre jours, cette rentrée à ouvert la voie à celle du reste des collégiens, suivis des lycéens.

Projet. Porté par l'enseignement catholique au niveau national, le projet « Réenchantons l'école » a été pleinement adopté par Pierre Germain. Le développement de l'enseignement de l'anglais se poursuit par la proposition d'ateliers en primaire. Une section européenne a été ouverte au collège et au lycée. Elle a été adoptée par la classe de 4e et en 2de elle se traduit par l'étude de l'histoire et de la géographie qu'enseigne Peter Nettleship, également professeur au lycée Massillon de Clermont-Ferrand. Cette volonté d'ouvrir les élèves à l'Europe, se traduit par une heure de plus pour l'étude cette langue.

Équipe. La rentrée a vu arriver son lot de nouvelles têtes dans l'équipe pédagogique : Léontine Outtier et Vanessa Wattel en mathématiques ; Florence Rollet en physique-chimie ; Valérie Roure et Céline Dumontet en espagnol ainsi que Cécilia Konaré professeur des écoles, Catherine Tartiere, enseignante d'adaptation, Lætitia Bages auxiliaire de vie scolaire ; Mathieu Distasi, Jean-Claude Villeneuve et Peter Nettleship en histoire-géographie.


 

lien pour l'article



3 septembre dans la montagne

Effectif en hausse à l’école Saint-Pierre

L’équipe pédagogique de l’école Saint-Pierre. La directrice Aline Bonnevie première à droite (devant). - FOURNET Barthélémy

Lundi, veille de rentrée malgré une chaleur étouffante, une activité fébrile régnait dans les locaux de l'école privée Saint-Pierre, rue du 11-Novembre. Une bonne ambiance animait les sept maîtresses de l'équipe pédagogique à qui la directrice Aline Bonnevie, venait d'apprendre l'évolution de l'effectif qui avec plus de 180 élèves enregistre cette année une progression supérieure à 5 %. Nouveau projet d'école

La distribution des manuels et des fournitures était en cours et les enseignantes évoquaient le nouveau projet d'école qui aura comme tronc commun, le patrimoine industriel, architectural et géographique. Dans cette perspective, une visite au Moulin Richard de Bas aura lieu courant septembre.

Les horaires de l'école restent identiques à l'année précédente avec une garderie à 7 h 15 et jusqu'à 18 h 15 avec étude surveillée pour le primaire. Les enfants qui déjeunent à la cantine scolaire doivent se faire inscrire impérativement chaque jour dans leurs classes avant 9 heures. Tous les repas réservés seront facturés.

Les TPS\PS sont avec Sylvie Léonce et son aide-maternelle, Brigitte Blanc ; les MS\GS avec Marie-Thérèse Ménial et son Atsem, Christelle Constancias. Pour les classes élémentaires, les CP sont avec Françoise Planche, les CE1 avec Christine Leroy, les CE2 avec Aline Bonnevie dont la décharge de direction est assurée par Lécylia Konaré, les CM1, avec Séverine Mestas et les CM2, avec Isabelle Roche.

Le regroupement d'adaptation est confié à Catherine Tartière ; le chant et la musique à Cécile Breuil. Quand à l'anglais, il est enseigné à partir de la classe de CP et un atelier hors temps scolaire est assuré par Nicola Wright, à partir de la grande section et jusqu'au CM2.


 

lien pour l'article