Collège

   évènements


 

UNE EXPOSITION SUR LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE A L’INSTITUTION SAINT PIERRE

 

 

Du 16 au 21 novembre 2016, l’Institution Saint Pierre a eu la chance et le plaisir d’accueillir une exposition sur la Seconde Guerre Mondiale. Une collection très riche et variée ont permis aux visiteurs de replonger au cœur de la vie des soldats mais aussi des civils. Uniformes, casques, armes, médailles, matériel médical, outils de communication mais aussi cartes, affiches, courriers, ticket de rationnement se sont offerts aux regards des collégiens et lycéens. Cette exposition a été rendue possible grâce à l’amabilité et la disponibilité de Monsieur PAROUTY, parent d’élève de lycée, qui a souhaité faire partager sa passion et aider nos jeunes dans la compréhension de ce conflit mondial. Les élèves interrogés n’ont pas manqué de souligner l’intérêt de cette exposition et le plaisir d’avoir bénéficié d’une exposition au sein même de leur établissement.

 

 

 




 


 

Les 6ème en voyage d'intégration dans le Tarn et l'Aveyron.

 

 

C'est du 5 au 7 Octobre que les classes de 6e de l'Institution Saint Pierre, accompagnés de leurs professeurs, se sont rendus dans l'Aveyron et le Tarn pour leur traditionnel voyage d'intégration.

Le premier jour a été consacré à la visite de l'Aven Armand où chacun a pu admirer, à environ 100m de profondeur dans le causse Méjean, une extraordinaire forêt de stalagmites. L'après-midi nous nous sommes arrêtés au viaduc de Millauoù, du point de vue panoramique, nos élèves ont pu esquisser quelques croquis sur leurs carnets de voyage.

Le lendemain, ils ont découvert Micropolis: site dédié au monde des insectes et de la biodiversité, admiré les papillons tropicaux, expérimenté les pièges des plantes carnivores, observé de plus près les phasmes et les ont manipulés….

Le troisième jour, le voyage s'est achevé par la découverte de la cité d'Albi inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco: la cathédrale Ste Cécile ,chef d'œuvre du gothique méridional et le Palais de la Berbie, écrin du peintre Toulouse-Lautrec où chacun a pu s'initier à la réalisation d'une affiche.

Le temps est passé bien vite et c'est la tête pleine de souvenirs que nos jeunes collégiens ont regagné Courpière.

 

 




 


 

Les lauréats du CNRD de l’Institution Saint Pierre à Oradour-sur-Glane et Tulle.

 


Les élèves de 3° de l’Institution Saint Pierre à Courpière ont participé au Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD). Ils ont travaillé sur le thème annuel « résister par l’art et la
littérature ». Corentin Blanc, Robin Farge, Mary Jailler, Julien Germain et Noaline Terry ont obtenu le premier prix dans la catégorie audiovisuelle et ont eu l’honneur de recevoir un prix spécial. Pour saluer l’implication de nos jeunes, le comité du concours a offert aux lauréats un voyage d’une journée.
Les lauréats se sont tout d’abord rendus à Tulle afin de déposer une gerbe en l’honneur des 99 pendus de Tulle. Le groupe prend ensuite la direction du village martyr d’Oradour-sur-Glane. Ce village porte les cicatrices des pires heures de la Seconde Guerre Mondiale. Parmi les 642 victimes, seul 6 personnes ont réussi à échapper au massacre. Robert Hebras est l’un des rescapés, il guide les élèves à travers les ruines. Son témoignage est d’une grande richesse pour les élèves. A leur retour, les élèves ont partagé leur expérience avec leurs camarades de classe. Les élèves ont été profondément marqués par cette expérience. Noaline précise « qu’il faut se souvenir du passé» et que le « devoir de mémoire est important ». Pour Mary, ce voyage « nous a permis de voir la réalité de la barbarie nazie et la violence de la guerre sur les lieux de ce terrible massacre, et ainsi voir de nos propres yeux, au delà des livres d’histoire, ce village martyre ».  Les lauréats ont tenu à remercier Raymond Pattaro, résistant auvergnat, qui a accompagné les élèves tout au long du voyage.





 

BIG CHALLENGE POUR LES ELEVES DE L'INSTITUTION.

 


Comme chaque année, 89 élèves de l’Institution Saint-Pierre ont participé au Concours national d’anglais «  BIG CHALLENGE ». Le Big Challenge est un concours d’anglais national ouvert à tous les élèves de collège et qui permet d’évaluer la grammaire, le lexique et la connaissance de la culture anglophone pour chaque niveau de classe, en lien avec le cadre européen commun de référence pour les langues.
Le jeudi 16 juin à 13 h a eu lieu dans l’établissement une sympathique réunion tant attendue pour la remise des récompenses en présence de Mr GERMAIN, chef d’établissement.
Félicitations à tous les élèves d’avoir participé à la promotion 2016 et plus particulièrement aux trois premiers élèves de chaque niveau qui se sont distingués par leur très bon score au niveau du collège et du département :
En 6e : Maximilien BIDET , Antoine PELLET, Eléonore d’ESCRIVAN.
En 5e : Youri BRIAL, Suzelle  TARRIT, Louis DECOUZON
En 4e :Guillian PERLWITZ, Raphaël WERNER, Laurine VIALLE.
BRAVO A TOUS ! RENDEZ VOUS EN MAI 2017 POUR  LA PROCHAINE EDITION !





 

Les élèves de l’institution Saint Pierre Lauréat du Concours de la Résistance et de la Déportation.

 


Comme chaque année, le Concours National de la Résistance et de la Déportation organise un concours qui invite les élèves de collège et lycée à mener des projets en lien avec la Seconde Guerre Mondiale. Le thème de cette année, intitulé « résister par l’art et la littérature »  a permis aux élèves de comprendre que résister n’est pas un acte qui s’effectue exclusivement les armes à la main. A n’en point douter, toute forme d’expression artistique, que ce soit avec la plume ou la voix, les peut également être des armes redoutables pour résister. Les 45 élèves de troisième ont participé à l’épreuve individuelle. Concernant l’épreuve collective, Robin Farge, Julien Germain, Noaline Terry, Corentin Blanc et Mary Jailler ont réalisé un DVD présentant le Chants des partisans, les dessins de Léon Delarbre, un tract datant de Noël 1943 ainsi que le célèbre appel du 18 juin. Léa Viard a également prêté sa voix à ce projet. Cette réalisation a eu l’honneur de recevoir le 1er prix dans la catégorie audiovisuelle mais également le prix spécial CODURA (Comité D’Union de la Résistance d’Auvergne). Afin de recevoir leur prix, les élèves ont été invités le mercredi 11 mai à Maison des Congrès. Lors de cette cérémonie, deux anciens résistants nous ont offert un témoignage très émouvant de leur vie sous l’occupation. De nombreuses personnalités politiques locales, dont notamment Serge Godard, n’ont pas hésité à souligner la belle implication de nos jeunes dans ce concours. L’investissement de nos jeunes dans ce concours démontre en effet un bel esprit citoyen et un devoir de mémoire parfaitement accompli. En guise de récompense, les élèves partiront une journée dans la ville martyre de Tulle avant de rejoindre Oradour-sur-Glane afin de saisir la réalité de ce qu’à pu être la barbarie nazie.





 

Les élèves de l’Institution Saint Pierre participent à la commémoration du 8 mai
1945 à Courpière.

 


Les commémorations qui ont eu lieu dans toute la France le 8 mai dernier sont une occasion de célébrer l’armistice qui a mis fin à ce terrible deuxième conflit mondiale mais aussi d’avoir une pensée pour tout ceux et celles qui se sont battus et ont donné leur vie pour rendre à la France sa liberté. De nombreux élèves de l’ISP ont été sensibles à ce devoir de mémoire et se sont rendus à la
commémoration de Courpière. Les élèves ont souhaité participer activement à cet hommage. Ainsi, le poème « Liberté » de Paul Eluard, un extrait de «L’armée des ombres » de Joseph Kessel, un extrait de lettre d’un rescapé du Camp de Chateaubriand et enfin le message de l’Union Fédérale des Associations d’Anciens Combattants ont été brillamment lus par les élèves de l’Institution
Saint Pierre. Nous ne pouvons que saluer cette très belle implication de notre jeunesse, véritable garant de notre mémoire pour les générations futures.







 

Des collégiens en visite à Portsmouth

 


 

Des élèves de 4ème de l’Institution Saint-Pierre sont partis à la découverte du littoral britannique du 13 au 18 mars 2016.

Après la traversée en Ferry et accompagnés d’un soleil printanier, le séjour s’est déroulé autour des villes portuaires de Southampton et de
Portsmouth, observée par ailleurs du haut de la Spinnaker Tower. Ils ont pu ainsi se replonger dans l’histoire du Titanic en visitant le
musée Seacity ou encore le HMS Victory qui possède des joyaux de la flotte navale anglaise.
Une initiation au sport emblématique de la Grande-Bretagne, le cricket, a été proposé aux élèves sur l’île de Wight ; peut-être l’occasion de
faire naitre quelques vocations…

Les soirées en familles-hôtesses leur ont permis de parfaire la langue en discutant avec des locuteurs natifs. Souhaitons désormais que le séjour leur
donne envie d’en découvrir davantage.





Les élèves de 6èmes visitent l’exposition  Carnets de voyage en novembre 2014
       

Il faut aller voir ! Tel est le nom de cette association qui organise tous les ans le grand rendez-vous des carnets de voyage.

Les élèves de 6ème y sont allés dans le cadre de leur projet de classe autour de l’écriture. Ils ont  voyagé tout autour du monde, et admiré les superbes carnets de voyage exposés sur les trois niveaux du Centre Polydôme à Clermont-Fd. C’est un lieu magique où les carnettistes, venus de France et du monde entier, transmettent témoignages et expériences, dessinent en instantané de merveilleux croquis, font naître de délicates aquarelles. Les élèves allaient de stand en stand, enthousiasmés par la qualité de l’exposition, serrant précieusement dans leur sac les dessins que les artistes avaient esquissé pour eux et devant eux. Le sourire était au rendez-vous, la joie illuminait les regards. Ce fut un grand moment de découverte et de partage.




Voyage des classes de 6e en Provence

 

Trois jours de voyage pour les 6èmes ! Jusqu’en Camargue, cette année !! C’’est sous une pluie soutenue que les élèves ont découvert le Pont du Gard la première matinée….. Mais le soleil, rayonnant et chaud, est réapparu pour ne plus nous quitter pendant tout le séjour.

Pour notre première visite, immersion  dans la cathédrale d’images  de Lumières où nous avons été emportés dans l’univers magique et somptueux des oeuvres de Klimt mise en scène sur les parois de l’ancienne carrière. Puis, la Provence étant le pays de l’olive nous avons visité le moulin de Castelas pour  tout savoir sur la fabrication de l’huile d’olives…. Sans oublier une bonne dégustation.

 

Le lendemain, direction la Camargue jusqu’aux Saintes Maries de la Mer où nous sommes promenés dans les ruelles blanches, et recueillis devant les reliques et la statue de Sainte Sarah. Sur la plage les élèves ont esquissé quelques croquis sur leurs carnets de voyage. A midi, déjeuner à bord du bateau sur lequel nous avons remonté le petit Rhône pour observer les étendues de salicorne, les hérons, aigrettes ou autres échassiers sans oublier les fameux flamands roses et les célèbres chevaux camarguais. Des taureaux accompagnés de leur gardiane sont venus nous saluer depuis la berge. L’après-midi nous avons découvert les Salins d’Aigues Mortes en longeant les bassins à l’eau rouge mauve où se prélassaient quelques flamants roses donnant au paysage un air de carte postale.

Le  programme du troisième jour nous réservait une belle surprise… dépaysement garanti dans le sentier des ocres de Roussillon  au milieu des  falaises jaune orangé et rouge foncé. On se serait cru au Colorado !! La journée s’est poursuivie par la visite de l’usine de fabrication des pigments d’ocre et d’un atelier de peinture pour apprendre à fabriquer les pigments.

Chacun gardera un souvenir très riche de ce voyage et pourra feuilleter les pages très personnelles de son carnet de voyage sur lequel on avait à cœur d’écrire ses impressions et de fixer  en quelques coups de pinceaux d’aquarelle la beauté des lieux.



 

      


Chasse aux déchets à l’Institution St-Pierre

 


       

A l'Institution Saint-Pierre, l'année scolaire 2013 a été l'occasion de s'associer à la réduction des déchets sur le territoire, en mettant en place diverses actions de tri sélectif. Établissement témoin, le collège poursuit cette action que soutient financièrement le Valtom.

Tri sélectif Avec la cinquantaine d'élèves de la 3 e DPE, Franck Moignoux, Michèle Vernet et M. Sénhaji les enseignants responsables, se sont rendus mardi dernier à la déchetterie de la communauté de communes pour expérimenter les règles du tri sélectif qu'ils avaient eu l'occasion de mettre en pratique en classe. Ils étaient accompagnés d'un chargement de déchets divers qu'il s'agissait de répartir à bon escient entre la trentaine de bennes qui représentent autant de filières de déchets destinés au recyclage.

Afin de bien analyser cette leçon de tri sélectif entreprise sur le terrain, ils avaient sollicité le concours de la Catiche de la communauté de communes et son délégué, Aurélien Pons, l'un de ses éducateurs qui sert de référent à l'équipe de l'institution Saint Pierre.

Dans les locaux du collège et du lycée Saint-Pierre, l'opération se poursuivait avec les poubelles spéciales fournies par l'entreprise Celta, qui ont été mises en place l'an passé pour faciliter le tri du papier.

Il est maintenant envisagé de compléter cette opération en collectant les instruments d'écriture pour lesquels il existe une filière de recyclage à la déchetterie. À l'internat également les pensionnaires s'associent à la réduction des déchets en réunissant les reliefs de petits-déjeuners qu'ils destinent au composteur des matières organiques.

 

         


Première étape vers la découverte des métiers...

 

        


            La journée d’intégration des élèves de la classe de 3ème Prépa pro de L’INSTITUTION SAINT PIERRE a été l’occasion pour eux de mieux se connaître mais elle leur a aussi permis de découvrir « les métiers du couteau », première étape d’une série de sorties culturelles, organisées par les élèves eux même, tout au fil de l’année.

            La journée a débuté par une déambulation matinale dans les rues de la ville de Thiers : Observation du paysage industriel et visite de l’usine du May. A la mi-journée, les élèves avaient déjà beaucoup appris sur les différentes étapes de la fabrication d’un couteau et le fonctionnement d’un rouet. Après une petite pause déjeuner dans le parc de l’Orangerie, retour au musée de la coutellerie et nouvelles découvertes autour du thème de l’âge industriel. Enfin, pour le plaisir des yeux, visite du musée et des nombreuses pièces de collection.

            La prochaine journée organisée par les enseignants aura pour thème :« Les métiers du cinéma ». Les élèves s’y préparent déjà avec la réalisation d’un court-métrage.




                                                                                                                                            
                                                                                                                                                     




  


24 juin 2014 : remise des récompenses du big challenge


Quatre vingt neuf élèves du collège ont participé au concours d’anglais national «Big Challenge» le mardi 13 mai 2014.La remise des diplômes et des récompenses a eu lieu le mardi 24 juin.

Félicitations à tous les candidats pour leur participation et plus particulièrement à Clémentine MAGNIER, Blandine PONCHON, Laurine VIALLE, Théotime MEUNIER, Guillaume PALLAGET, Louise PEYROL, Gaetan CHAMORET ( 6e ),Mélissa AURIAC ,Maximilien RIMBOT ,Charline GALLIMARD, Alexis FRADIN ,Marie JOURDAN ,Tom GONZALES, Raphaëlle BERTHELEMY( 5e), Camille GOSSELIN, Eline ADAM, Jules MENADIER, Thibaut VERNET ( 4e),Guillaume GOSSELIN, Côme MEUNIER, Yumi MOUSSA, Nicolas PEYROL ( 3e) pour leurs bons scores.

Rendez vous le 12 mai 2015 pour la prochaine édition du «Big Challenge»!






24 mai 2014 : Portes-ouvertes


Le samedi 24 mai toute l'équipe de l'Institution Saint Pierre ouvrait ses portes pour faire découvrir l'établissement. Voici quelques photos prises durant la journée :


présentation de l'établissement par deux enseignants




Présentation des labos par les deux professeurs de SVT


Présentation de l'internat


Présentation de la 3ème Prépa Pro

Présentation administrative



présentation Tableau Blanc Interactif

mars et mai 2014 : sorties environnement


Les 20 salles de cours de l'établissement sont désormais équipées et régulièrement vidées soit par des élèves soit par le personnel d'entretien, dans les bacs appropriés. Les élèves ont mesuré la quantité de papier qui est ainsi détournée du bac à ordures ménagères : à raison de 2,5 kg en moyenne par poubelle pour un mois, cela fait 50 kg par mois. Depuis maintenant 5 mois : 250 kg ! L'habitude étant prise et les poubelles facilement identifiables, l'action a tout pour perdurer. L'entreprise qui les a fournies se nomme CELTA et se situe à Courpière.


 

Pour faire suite à cette installation les élèves se sont rendus à la déchèterie du Pays de Courpière le 25 mars puis à la papèterie de Giroux le 13 mai. Vous trouverez ci-joint quelques images de cette visite d'un site industriel qui a permis aux élèves de vivre un moment concret de l'histoire du recyclage. 


 



Octobre 2013 : voyage d'intégration des 6ème à Paris

C'est maintenant bien établi à l'ISP et c'est une coutume très appréciée! Tous les élèves de 6ème partent trois jours en début d'année pour un voyage d'intégration.

Cette année, notre destination est Paris.


Mercredi 2 Octobre

Les Jardins de Versailles


   André Le Nôtre nous entraîne dans les immenses jardins de Versailles. Nous empruntons des allées rectilignes qui s'ouvrent à l'infini, de larges chemins souvent bordés par des haies formant de véritables murailles vertes et nous débouchons, ô surprise, dans les «bosquets», des salons à ciel ouvert et clos par des palissades de verdure. Dans le Bosquet des Rocailles ou Salle de Bal, les musiciens s'installaient au dessus de la cascade ornée de coquillages provenant de la Mer Rouge tandis que les danseurs évoluaient au centre de l'amphithéâtre.


 

La mythologie aussi a inspiré les artistes de Versailles Dans le bassin d'Apollon  le dieu sort de l'eau assis sur son char tiré par 4 chevaux. Un peu plus loin , Cérès le déesse des moissons est assise sur une ile jonchée d'épis de blés ;  Bacchus, lui,  nous tend des grappes de raisin .Nous irons jusqu'à Encelade écrasé sous les rochers que Jupiter a fait pleuvoir pour le punir d'avoir voulu atteindre l'Olympe. Quelle bonne introduction à notre programme de français basé en partie sur la mythologie gréco romaine !

 

Promenade en bateau mouche

Oui, nous sommes un peu excités, fatigués sans doute par le voyage, mais ravis assurément par cette nuit magique qui se déroule devant nous. Le bateau mouche glisse lentement sur la Seine. Nous découvrons les plus beaux monuments de Paris depuis le musée du Louvre jusqu'à la cathédrale de Paris en passant par la Tour Eiffel et le musée d'Orsay sans oublier la plus petite maison de la capitale et le pont Marie où il est de coutume d'embrasser son voisin pour voir nos vœux se réaliser.


 


 

Jeudi 3 Octobre

Musée Histoire Naturelle



 Tout de suite au rez de chaussée de la Grande Galerie de l'Evolution, nous sommes accueillis par le squelette gigantesque d'une baleine à longs fanons et très vite nous sommes entraînés dans l'univers bleuté des fonds sous marins. Nous voilà devant le calmar géant aux longues tentacules pêché en Océanie, le requin sans dents mangeur de plancton et la licorne des mers inspiratrice de tant de légendes.  
   Au premier étage, sous l'immense verrière, dans une lumière ocre nous assistons à la parade des animaux de la savane africaine. Girafes, éléphants, hippopotames, gazelles, singes se suivent en file indienne, en silence; on dirait qu'ils sont vivants, qu'ils vont bouger...

N'oublions pas d'aller jusqu'à Siam, cet éléphant d'Asie dont nous avions lu en classe l'émouvante histoire depuis sa naissance en Inde jusqu'à sa mort au zoo de Vincennes et qui fut entre autres acteur de cinéma!

 Le deuxième étage est réservé aux actions de l'homme dans son environnement et nous découvrons par exemple, dans une pénombre protectrice, les animaux dont l'espèce est menacée ou disparue.

La visite de cette grande galerie de l'évolution nous fait prendre conscience de la diversité du vivant

Dans un deuxième temps, au cours un atelier proposé par le Musée, nous apprenons à classer ce vivant à partir des attributs que nous observons sur des spécimens. Quoi de mieux pour commencer les cours de SVT puisque ces méthodes et ces apprentissages seront réinvestis tout au long de l'année.

     

Au pied de ND de PARIS

Qu'elle est impressionnante avec sa façade blanche, ses sculptures intactes malgré les siècles, sa rosace en dentelle et sa flèche qui s'élance dans le ciel! La gargouilles grimacent au dessus de nous. Quasimodo n'est pas bien loin. On se glisse parmi le flot immense des touristes qui ne s'interrompt jamais et bientôt à l'intérieur, sous les voûtes gigantesques on ne peut qu'admirer. Au loin le maître autel, en haut l'orgue monumental.


Paris la nuit en car

C'est un enchantement. Nous longeons les monuments -cultes, nous remontons les Champs Elysées, nos yeux s'écarquillent devant le palais de l’Élysée, au cas où l'on verrait quelque chose, nous tournons autour de l'Arc de Triomphe, la place de la Concorde et son obélisque, l'Opéra Bastille et même les Invalides. Paris ne dort pas, tout est animé, la parisiens courent, se promènent, traversent, rentrent et sortent des magasins, des restaurants débordant de lumière et toujours plus ou moins proche, la Tour Eiffel nous accompagne, illuminée.



 

Vendredi 3 octobre

Musée du Louvre



   

Que de monde! Dès l'entrée sous la pyramide de verre, dans les escaliers, sur les escalators, dans les couloirs, devant les statues, autour des tableaux, ne parlons pas de la salle de la Joconde.

Que d'immensité! De larges escaliers, des salles hautes et qui ne s'arrêtent jamais.

Enfin nous atteignons la cour Puget. Les statues sont nombreuses mais reconnaissables. Diane lestement tire une flèche de son carquois, Hercule, recouvert de la peau du lion s'appuie sur sa massue, Mercure lace ses sandales ailées. Quel est donc ce héros qui porte sur les bras un vieillard et traîne derrière lui un enfant par la main? Quelle est donc cette jeune fille délivrée de la gueule du monstre par le héros vainqueur de la Méduse? Le monde riche et fascinant de la mythologie s'ouvre tout autour de nous.

Vite, le temps tourne. Suivons la foule, restons dans notre groupe, ne nous perdons pas de vue, que de bousculade. Il nous faut gagner les salles de la peinture italienne au 1er étage. Des tableaux partout! On finit par remarquer la Vierge de Léonard de Vinci, celle de Raphaël. Dans la salle suivante, on est stupéfait par la taille des Noces de Cana de Véronèse. En face, auréolée d'une masse de touristes, la Joconde nous suit de son regard énigmatique

Le jardin du Luxembourg abritera notre dernier pique nique sous les grands marronniers à côté des kiosques où l'on achète encore une fois bonbons et friandises.

 


 

Nous rapporterons dans nos souvenirs et jusqu'à nos familles la fascination de la ville de Paris, le désir sans doute d'approfondir notre culture personnelle et peut-être aussi des amitiés nouvelles qui n'auraient pu s'épanouir si le cadre de la classe n'avait pas éclaté pendant 3 jours.

 

 Evelyne Lorenzini