Ecole - Collège - Lycée - Saint-Pierre - Courpière - 63 - 63120 - Institution Saint Pierre

  Revue de presse

   2014-2015

22 juillet dans la montagne

Les bons résultats de l’Institution Saint-Pierre

Le chef d’établissement Pierre Germain fier des taux de réussite de ses élèves. - FOURNET Barthélémy



Pour sa première année à l'Institution Saint-Pierre, le chef d'établissement Pierre Germain, ne cache pas sa satisfaction, les 22 élèves de terminale ont tous obtenu le baccalauréat. Ce taux de réussite de 100 % dans chaque série est de surcroît assorti par 50 % de mentions.

Ce résultat exceptionnel atteint pour la seconde année consécutive ne doit pas cacher les 95,65 % de taux de réussite au brevet, sanctionné par 69,6 % de mentions, pour les 46 élèves qui se sont présentés et les 100 % de reçus au brevet professionnel, sur 9 élèves qui avaient fait ce choix.

Pierre Germain est ravi, ces taux de réussite sont le reflet de la qualité de l'enseignement délivré au lycée et au collège dont il est responsable.

 

Lien vers le site

16 juillet dans la montagne

Les écoliers de Saint Pierre au Puy du Fou

Devant la gare du Puy du Fou - FOURNET Barthélémy

Les élèves, des cours moyens première et seconde année de l'école Saint-Pierre, sont partis trois jours à la découverte du Puy du Fou où ils ont assisté à deux spectacles grandioses où le spectateur à du mal à démêler le vrai du monde irréel.
 

Les 40 élèves étaient encadrés par leurs maîtresses Séverine Mestas et Isabelle Roche, qui étaient accompagnées par Cécile Breuil, l'intervenante musicale de l'école et Lorine Brouette, l'enseignante spécialisée. L'un des animateurs sportif du RCC, Sylvain Michel, faisait aussi parti de l'encadrement de ce déplacement.

 

Lien vers le site

9 juin dans la montagne

Joyeux cours de théâtre à Saint-Pierre



Les visiteurs ont pu rencontrer les représentants des parents d’élèves et les anciens de Saint-Pierre.- FOURNET Barthélémy

L'institution Saint-Pierre a ouvert ses portes, samedi 30 mai.

Parents et enfants ont pu visiter l'école, le collège et le lycée. En présence de Pierre Germain, le chef d'établissement du collège-lycée et d'Aline Bonnevie, la directrice du primaire, chaque visiteur a pu apprécier le bon taux de réussite aux examens, puisque l'institution Saint-Pierre affichait, en 2014, 97 % de réussite au brevet des collèges, 95 % au brevet des collèges professionnel et 93 % de réussite au baccalauréat avec 66 % de mentions.

De nombreux projets sont menés tout au long de l'année et, vendredi 12 juin, les écoliers participeront à la journée sportive du réseau Dore-Durolle, qui aura lieu au lac d'Aubusson avant la fête de l'école, samedi 20 juin.


Inscriptions. Pour le primaire, contacter la directrice Aline Bonnevie, au 04.73.53.15.35 le lundi le mardi et le jeudi de 16 h 30 à 18 heures et le vendredi de 8 h 30 à 16 h 30


lien pour l'article



6 juin dans la montagne

Des lycéens de l’ISP en visite à Braïla



Un échange qui perdure depuis 21 ans.- FOURNET Barthélémy

Alors que les vacances sont synonymes pour certains de repos, d'autres préfèrent joindre l'utile à l'agréable et partir à la rencontre de leurs voisins européens. Une délégation de lycéens de l'Institution Saint-Pierre s'est ainsi envolée en Roumanie, à Bräila, du 19 au 24 avril.

Ce séjour s'inscrit dans le cadre d'un échange avec le lycée Murgoci de Braïla qui perdure depuis 21 ans. Accompagnés de Pierre Germain, le chef d'établissement de l'Institution et de M. Courbon, professeur d'Allemand, les élèves ont rencontré leurs homologues roumains avec enthousiasme.



lien pour l'article



23 mai dans la montagne

Les germanistes en visite à Cologne


Les élèves posent devant la cathédrale.- FOURNET Barthélémy

Les lycéens germanistes de l'Institution Saint-Pierre de Courpière se sont envolés pour Cologne du 1 er au 5 mai.

Le séjour, à la fois culturel et linguistique, s'est inscrit dans la découverte du patrimoine architectural et historique local.

Les élèves ont éveillé leur sens olfactif aux subtilités de l'eau de Cologne en visitant le musée Farina, puis ils ont étayé leurs connaissances en visitant le centre de documentation des archives du régime national-socialiste.

Au cours de la semaine, ils ont également pris de la hauteur à bord du téléphérique, « Seilbahn », et se sont ainsi offert un panorama magnifique sur la cathédrale, le pont sur le Rhin « Hohenzollernbrücke » ou encore la vieille ville.



lien pour l'article



12 Avril dans la montagne

Joyeux cours de théâtre à Saint-Pierre



Des scènes cocasses dans lesquelles se mêlent la poésie et l’humour.- FOURNET Barthélémy

Joyeux cours de théâtre à l'institution Saint Pierre. Dans le cadre de leur projet découverte du théâtre, les enfants de toutes les classes de l'école privée Saint-Pierre ont assisté à un après-midi de représentation du Discours inaugural de Bouquinville, par les frères David et Lionel Maulus.

Ce conte musical joué par ces 2 artistes était truffé de drôleries pour le plus grand plaisir des enfants, surpris à rire aux éclats.

Les frères Maulus sont des musiciens très attachés à l'accordéon dont ils ont fait l'instrument principal de leur spectacle. Pendant plus d'une heure ils ont fait parler la musique, dans une galerie de scènes légères et innocentes, reflets de situations tendres ou dramatiques, oscillant entre poésie et humour. La mise en scène orchestrée par la compagnie DF, a situé l'action dans un décor fait de bric et de broc, replaçant ainsi l'histoire au c'ur d'une certaine réalité.



lien pour l'article



8 Avril dans la montagne

À l’ISP, les élèves cherchent la bonne voie



Les élèves attendaient leur tour à l’extérieur - FOURNET Barthélémy

L'institution Saint-Pierre a organisé son Forum des métiers, une rencontre avec les milieux professionnels, proposée aux élèves de terminale de seconde et de 3 e.

Cette action, conduite avec le soutien de Pierre Germain, le chef d'établissement, a été organisée par Agnès Lancement, un professeur d'anglais et Fabien Bastide, l'un des professeurs de français. Pour mettre en place cette rencontre originale, ils se sont référés à une décision prise en conseil d'établissement deux ans auparavant et ont fait appel à Jean-Bastide, le président de l'association des anciens élèves, pour les soutenir dans leurs recherches d'intervenants. L'intervention a été préparée de telle façon que les élèves soient tous mis en contact avec des personnes venues du monde du travail, dans une quarantaine de corps de métiers différents : métiers de la santé, de la presse, de l'administration, et de la sécurité publique étaient représentés avec certains intervenants dans les services d'aide à la personne.



lien pour l'article



4 Avril dans la montagne

Les enfants découvrent le théâtre à Vichy

Les enfants découvrent l’envers du décor à Vichy. - FOURNET Barthélémy

Dans le courant du mois de mars, les CM1 et CM2 de l'école privée Saint-Pierre, accompagnés de leurs maîtresses Isabelle Roche et Séverine Mestas, se sont rendus à Vichy pour visiter les dessous de l'Opéra. Ils ont été accueillis pour suivre une visite guidée, appelée « l'envers du décor ». Ils sont passés par les coulisses et ont apprécié la complexité de la machinerie qui sert à faire bouger les décors.

Les enfants sont aussi passés en dessous de la scène pour y découvrir de mystérieux dispositifs, ainsi que la trappe du souffleur puis ont découvert les loges. Le musée de l'opéra a fait l'objet d'une deuxième visite. Les enfants ont découvert d'anciennes affiches, de vieux costumes et des archives de décors, qui leur ont montré comment il faut passer pour la conception, du papier quadrillé aux décors peints sur la toile. Ces visites complétaient le travail fait à l'école depuis le début de l'année. Elles ont fait suite à la découverte du CNCS à Moulins à l'occasion de l'exposition sur Shakespeare et au travail réalisé à Noël pour la mise en scène de Roméo et Juliette.

Pratique. Le jeudi 9 avril les élèves rencontreront, à la salle des fêtes de l'Institution Saint-Pierre, les frères Maulus.



lien pour l'article



1er Avril dans la montagne

Le club de foot de l’ISP aux inter-régions



L’équipe de l’institution Saint Pierre avec Pascal Monney, le professeur d’EPS. - FOURNET Barthélémy

L'année scolaire 2014\2015 aura été favorable aux jeunes footballeurs de l'Institution Saint Pierre qui ont été les meilleurs des équipes régionales minimes des collèges, lors des championnats d'Académie qui se sont déroulés à Riom le 25 mars. Lors de cette journée qualificative, les Courpièrois, dont le remarquable parcours leur a permis de se classer champions du Puy-de-Dôme, ont affronté les collégiens de la Haute-Loire, de l'Allier et du Cantal.

Coachés par Pascal Monney, le professeur d'EPS de l'établissement, l'équipe a été opposée d'abord à celle du collège Émile-Guillaumin de Moulins. Après avoir obtenu pour ce premier match un nul 0 à 0, ils devaient rencontrer les joueurs du collège de la Jordanne d'Aurillac. Plus chanceux, une supériorité certaine leur permettait de remporter le match 5 à 0. Ils s'imposaient brillamment quelques instants après sur l'équipe présentée par le collège Saint-Régis du Puy. Ces superbes victoires successives ont offert aux Courpièrois le privilège de participer à la rencontre inter-académique contre les meilleurs de l'Académie de Limoges qui aura lieu prochainement.

Le score de cette rencontre sera qualificatif pour le championnat de France. Dans cette perspective les entraînements se poursuivent, le mercredi sur le stade Étienne-Bonhomme, sous la direction de leur professeur d'EPS.



lien pour l'article



26 mars dans la montagne

Des cours de compostage pour les internes




Parmi les 80 établissements témoins pour le Valtom, l'Institution Saint-Pierre poursuit les actions relatives à la réduction des déchets dans ses divers services. L'organisme référent est le service EEDD, La Catiche, de la Communauté de communes qui a délégué à l'ISP son éducateur, Aurélien Pons. Un geste « responsable »

Mise en place en 2013, l'action qui perdure dans les salles par la mise en place de poubelles en carton, a permis de diriger chaque année vers les bacs jaunes plus de 350 kilos de papiers.

Le programme lancé en 2015 concerne le compostage des reliefs de repas. Un test a été réalisé avec les élèves de l'internat mercredi dernier. Cette opération concernait essentiellement les repas de cette population, soit 40 repas deux fois par jour. Une démonstration était assurée dans une salle de cours, par Pierre Feltz, maître composteur du Valtom en présence de Franck Moigoux, un professeur de technologie de l'Institution Saint-Pierre.

Cette présentation a commencé par un tri de matières issues des repas de l'internat. Chaque élément a été classé selon sa propension à la destruction naturelle et déposé dans le seau à compost, contrairement aux autres restes qui composaient la partie la moins importante, destinée aux ordures ménagères résiduelles.

Le groupe s'est ensuite rendu à l'extérieur, sur une plate-forme bien orientée où la pluie et l'ombre composaient un terrain idéal pour placer le composteur. Le référent du Valtom a expliqué en montrant des vers à compost comment ceux-ci allaient proliférer en se nourrissant de matières organiques « cuisinées » par un mélange avec l'air, l'eau et des apports carbonés contenus dans des éléments naturels.

L'opération se terminait en présence de Fanette Robert, un agent de communication du Valtom, venue pour rendre compte sur cette opération dont le coût est pris en charge par le Valtom pour ses établissements témoin.



lien pour l'article



26 mars dans la montagne

Un conte musical enchanteur




Joué jeudi soir à la 2Deuche sur une création de l'école de musique avec la participation de plusieurs chorales et du service enfance-jeunesse, le conte musical Sarabande Circus a fait le plein de la salle Jean-Ferrat où il a obtenu un franc succès.

Lequel est venu récompenser la préparation de ce magnifique conte philosophique écrit par Emmanuelle Saby et rassemblant un grand nombre de participants puisque plus de 100 artistes issus de la chorale "Swing Mary" de l'ISP de Courpière et des classes de formation musicale et l'Ensemble Instrumental de l'école de musique, étaient présents sur scène. Leur prestation a par ailleurs été facilitée par le travail des nombreux techniciens et régisseurs qui encadraient les ateliers du service Enfance- Jeunesse dont les acteurs en herbe ont raconté la belle histoire de Sarabande Circus : Fabio le pompier est en réalité cracheur de feu, Pablo le mécano est lanceur de couteaux et Juliette la charcutière est dresseuse d'ours en peluche. Mais ce soir, la préoccupation de ces artistes, c'est le clown Sarabande. Il est amoureux de la trapéziste et il est très timide.



lien pour l'article



20 mars dans la montagne

Salle comble pour le concert spectacle



La chorale de l’ISP, dirigée par Emmanuelle Saby, a présenté l’intégralité de, avant le rendez-vous à Clermont-Ferrand, le 25 mars- Fournet Barthélémy

Le concert-spectacle, organisé jeudi dernier à l'Institution Saint-Pierre, a fait le plein de spectateurs. La représentation avait certes un côté répétition, mais avec l'avantage de montrer en totalité Sarabande Circus, une oeuvre d'Emmanuelle Saby, professeure d'anglais de l'établissement.

Devant une assistance composée des élèves et de nombreux parents, ce conte philosophique placé dans le milieu des saltimbanques, était présenté sous forme de scènes successives annoncées par une jeune « demoiselle loyal », parfaite dans son rôle d'ouvreuse de la piste. Les textes étaient accompagnés, dans la fosse de l'orchestre, par les sept musiciens de l'ensemble à cordes de Lempdes, avec parmi eux Patrick Brun, qui avait assuré l'orchestration et les engagements.

Les paroles étaient interprétées par la chorale de l'Institution Saint-Pierre, que composent des chanteurs bénévoles et les élèves des cours moyens 1 et 2 de l'école privée Saint- Pierre.

Au vu des très nombreux applaudissements, l'organisatrice peut maintenant sans crainte de fausses notes présenter son programme mercredi 25 mars à 20 h 30, à la Maison de la Culture à Clermont-Ferrand (salle Boris-Vian).



lien pour l'article



19 mars dans la montagne

L’ISP présente ses locaux et formations



Parmi les visiteurs le député André Chassaigne et Jeanine Suarez adjointe au maire de Courpière

Sous un soleil printanier, l'Institution Saint-Pierre a ouvert ses portes au public. De l'école au lycée, tous les personnels étaient mobilisés pour faire découvrir aux nombreux visiteurs les enseignements, activités et locaux de l'institution. Accompagné d'un élève de l'établissement, chacun pouvait obtenir des informations sur les fonctionnements des classes, de la vie scolaire et de l'internat, du laboratoire de langues, des options comme l'italien, les arts plastiques et la section européenne qui ouvrira à la rentrée en 4 e et seconde. Les nombreuses activités en collège étaient également présentées tels que les loisirs créatifs, le foot, les sciences et nature, le théâtre, les arts plastiques ou l'activité chorale, du primaire au lycée, qui donnera son concert aujourd'hui jeudi à la 2Deuche de Lempdes.


lien pour l'article



16 mars dans la montagne

L’aventure collective du conte musical Sarabande Circus jeudi à la 2Deuche



Créé par l'école de musique avec de multiples partenaires, le conte musical Sarabande Circus, sera joué jeudi 19 mars à 20h30 à la 2Deuche.

Le cirque de Papy Renversus est sens dessus-dessous ! Fabio le pompier est en réalité cracheur de feu; Pablo, le mécano, est lanceur de couteaux; et Juliette, la charcutière est dresseuse d'ours en peluche. Mais ce soir, ils sont préoccupés par le clown Sarabande, qui est amoureux de la trapéziste mais est très timide…

La préparation de ce magnifique conte écrit par Emmanuelle Saby a motivé plus de cent artistes (chanteurs, musiciens, comédiens), desechniciens et régisseurs, des encadrants, la chorale de l'ISP de Courpière, la chorale Swing Mary, les classes de formation musicale et l'Ensemble Instrumental de l'école de musique, et le Service Enfance- jeunesse de la Ville. L'association Climat 63, réalisera en direct un enregistrement du spectacle. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Réservation à l'école de musique par téléphone au 04.73.61.78.95.



lien pour l'article



6 mars dans la montagne

Une rencontre pour donner l’envie d’écrire



Les enfants ont posé beaucoup de questions à Chantal Arnaud. FOURNET Barthélémy

La professeure principale de français du collège Saint-Pierre, Évelyne Lorenzini avait sollicité l'écrivaine thiernoise Chantal Arnaud, pour parler de l'écriture aux élèves des 2 classes de 6 e de l'Institution Saint-Pierre.

Si l'ambition n'était pas de créer des vocations, au moins les échanges avec une professionnelle de l'écriture auront sans doute l'avantage de conduire les enfants à aborder d'une façon différente leurs dissertations. La rencontre a eu lieu dans la salle de permanence de l'établissement, où Salud Torres, la documentaliste, avait tenu à être présente.

L'écriture, le support de l'esprit…

Chantal Arnaud, s'est présentée aux élèves en précisant qu'elle écrivait plus spécialement des romans pour la jeunesse. Elle vient d'achever son troisième ouvrage, mais ne souhaite pas pour l'instant en dévoiler le contenu. Elle avait apporté son premier livre, Le rallye de l'effraie, dans lequel elle a transformé une histoire vraie en pure fiction. Le succès de ce roman auprès du public a renforcé son goût pour l'écriture et lui a donné envie d'imaginer des aventures tout aussi troublantes.

Ce projet elle l'a réalisé en écrivant Voyage au bout de la plume, dans lequel on retrouve la vie d'une adolescente sans famille. Un don, qui lui permet de se téléporter, va lui permettre de revivre sa vie à travers le roman fantastique qu'elle aura écrit. Mais avant d'y arriver il lui faudra suivre des étapes plutôt difficiles pour elle, ainsi que pour ses amis.

Les élèves ont écouté avec beaucoup d'attention l'auteure qui leur parlait de son travail d'écrivain. Avant la rencontre ils s'étaient posé beaucoup de questions qu'ils avaient couchées sur le papier pour ne rien oublier. La diversité des propos a prouvé l'intérêt porté à la rencontre.

Faute d'en faire un roman les enfants auront au moins appris qu'écrire c'était porter sur le papier sa propre façon de voir les choses, sans chercher à en modifier le sens, simplement comme ils les ont ressenties.



lien pour l'article



11 février dans la montagne

L'entrée en 6e présentée à Saint-Pierre



Une cinquantaine de personnes participaient à la réunion. - FOURNET Barthélémy

Pierre Germain, le chef d'établissement, a invité familles et enfants à l'Institution Saint-Pierre après les cours, afin de présenter la classe de 6 e.

Après avoir accueilli une cinquantaine de personnes, il animait lui-même cette réunion à laquelle participaient les professeures principales Évelyne Lorenzini et Michèle Vernet, la CPE Catherine Avignant et Salud Torres, la documentaliste.

Pierre Germain a expliqué les attentes de la 6 e, en laissant les professeurs principaux présenter l'accueil des élèves et les rythmes scolaires hebdomadaires. Il a mis l'accent sur l'accompagnement personnalisé des élèves, assuré par des études dirigées proposées dans l'emploi du temps. Il présentait également les ateliers du jeudi après-midi où l'élève peut participer à des loisirs créatifs, faire du football ou d'autres activités sportives, du théâtre, des arts plastiques ou s'intéresser aux sciences et nature.

Pierre Germain précisait que les élèves ont la possibilité d'y intégrer « l'English team », dans laquelle ils peuvent pratiquer une heure hebdomadaire d'anglais en plus du cours normal. Cette ouverture sur l'Europe, se traduit en 4 e et en 2 e par la mise en place d'une section européenne.

Le chef d'établissement, concluait la réunion en invitant l'assemblée à venir aux journées portes-ouvertes, le vendredi 6 mars de 17 heures à 20 heures et le samedi 7 mars de 9 heures à 12 h 30.



lien pour l'article



2 février dans la montagne


À l'institution Saint-Pierre, la professeur d'anglais Emmanuelle Saby est également un excellent parolier dont les chansons originales sont reprises par la chorale de l'établissement dirigée par elle-même.

L'an dernier, Emmanuelle avait fait un tabac avec l'histoire d'un clown timide amoureux d'une trapéziste. Avec la participation de Patrick Brun, le chef de l'orchestre à cordes de Lempdes, elle avait placé l'histoire dans le milieu des saltimbanques en la décrivant comme un conte philosophique.

Le projet était de présenter le spectacle dans sa totalité en le faisant supporter par des musiques, des choeurs et des comédiens. Il se met actuellement en place pour une première qui aura lieu à l'Institution Saint-Pierre en partenariat avec l'École de musique de Lempdes.

Emmanuelle Saby a écrit les paroles et la musique, et Patrick Brun a assuré l'orchestration et les arrangements.

Pour interpréter ce conte où le clown aura bien du mal à se faire remarquer par l'acrobate, la chorale répète chaque jeudi de 17 heures à 18 heures. Il y aura trois répétions générales dont l'une se dérouler à ISP, samedi 7 mars, à 13 h 30, avec les choeurs et les comédiens avant de se lancer dans une série de concerts : jeudi 12 mars à 20 h 30 à la salle des fêtes de l'Institution Saint Pierre, jeudi 18 mars à 20 h 30 à la 2Deuche en partenariat avec l'EMM de Lempdes et la chorale Swing Mary puis mercredi 25 mars à 20 h 30, salle Boris-Vian, à la maison de la culture à Clermont-Ferrand.



lien pour l'article



1er  février dans la montagne


Une présentation de la classe de seconde a eu lieu dans les locaux de l'Institution Saint-Pierre.

Le chef d'établissement, Pierre Germain, a accueilli les élèves et les familles au cours de deux réunions successives, pour lesquelles sont intervenus avec leur directeur, Mme Faye, Fabien Bastide et Jean-Yves Bellard les professeurs principaux de 3 e et de seconde.

Le directeur a expliqué que le lycée Saint-Pierre, établissement sous contrat avec l'État, proposait les 3 filières d'enseignement général : économique et sociale, littéraire et scientifique qui ont obtenu de très bons résultats au baccalauréat avec 93 % de réussite, dont 71 % de mentions.

Les conditions d'accompagnement pour le passage de 3 e en seconde et les effectifs limités, qui permettent à chaque jeune d'être accompagné à la hauteur de ses besoins, ont été mis en avant par Fabien Bastide. Les nombreux projets existant au lycée tels que le ciné-club, la chorale, les voyages linguistiques ont été également présentés, ainsi que les options possibles en arts plastiques, italien LV3 et surtout une nouveauté pour la rentrée 2015, une « section anglais ».

Portes ouvertes. L'établissement ouvrira ses portes le vendredi 6 mars de 17 heures à 20 heures et le samedi 7 mars de 9 heures à 12 h 30.


lien pour l'article



31 décembre dans la montagne


Les enfants de l'école privée Saint-Pierre ont participé à l'occasion de la semaine du goût à la découverte des saveurs à la cantine de l'établissement.

Au cours d'un jeu organisé par la société chargée de la restauration collective de l'ISP, les écoliers ont pu tester leurs connaissances des quatre saveurs (salé, sucré, amer, acide) en goûtant des préparations culinaires auxquelles avait été ajouté un ingrédient modifiant le goût.

Au final, Bastien Pidou (CE2) et Andréa Chastel (CM1) ont gagné ce concours et remporté une peluche.


lien pour l'article



13 décembre dans la montagne


FOULE AU MARCHE DE NOËL DE L'ISP
 
Le marché de Noël de l'Institution Saint-Pierre s'est tenu dans la salle de la cantine scolaire vendredi dernier, après les heures de cours de l'après-midi. Les bénévoles de l'association des parents d'élèves de l'enseignement libre, autour de leur présidente Céline Monney, proposaient un vaste choix d'articles au tricot, de décorations de la maison, de quoi parer le sapin de Noël, des gourmandises et des joujoux pour les plus petits. La recette permet de soutenir l'école et de participer à l'organisation de la fête de Noël et aux voyages pédagogiques organisés à l'intention des enfants.


lien pour l'article



22 octobre dans la montagne


Les élèves ont trié un chargement de divers déchets

A l'Institution Saint-Pierre, l'année scolaire 2013 a été l'occasion de s'associer à la réduction des déchets sur le territoire, en mettant en place diverses actions de tri sélectif. Établissement témoin, le collège poursuit cette action que soutient financièrement le Valtom.

Tri sélectif Avec la cinquantaine d'élèves de la 3 e DPE, Franck Moignoux, Michèle Vernet et M. Senhaji les enseignants responsables, se sont rendus mardi dernier à la déchetterie de la communauté de communes pour expérimenter les règles du tri sélectif qu'ils avaient eu l'occasion de mettre en pratique en classe. Ils étaient accompagnés d'un chargement de déchets divers qu'il s'agissait de répartir à bon escient entre la trentaine de bennes qui représentent autant de filières de déchets destinés au recyclage.

Afin de bien analyser cette leçon de tri sélectif entreprise sur le terrain, ils avaient sollicité le concours de la Catiche de la communauté de communes et son délégué, Aurélien Pons, l'un de ses éducateurs qui sert de référent à l'équipe de l'institution Saint Pierre.

Dans les locaux du collège et du lycée Saint-Pierre, l'opération se poursuivait avec les poubelles spéciales fournies par l'entreprise Celta, qui ont été mises en place l'an passé pour faciliter le tri du papier.

Il est maintenant envisagé de compléter cette opération en collectant les instruments d'écriture pour lesquels il existe une filière de recyclage à la déchetterie. À l'internat également les pensionnaires s'associent à la réduction des déchets en réunissant les reliefs de petits-déjeuners qu'ils destinent au composteur des matières organiques.


lien pour l'article



21 octobre dans la montagne

La guerre de 14-18 expliquée aux écoliers :


lien pour l'article

17 octobre dans la montagne

Le football réunit les collégiens du secteur

Le stade de football de Cunlhat a accueilli plus de 150 jeunes (52 filles et 98 garçons) lors du tournoi organisé sur le site. Dix établissements étaient présents : Saint-Anthème, Saint-Joseph d'Ambert, Olliergues, Saint-Amant-Roche-Savine, Saint-Dier-d'Auvergne, Courpière Bellime, Courpière ISP, Jeanne-d'Arc Thiers, La Monnerie et Cunlhat. Un bel après-midi sportif avec tout de même un classement à la clé : minimes garçons championnat, 1 er ISP Courpière ; minimes filles championnat, 1 er ISP Courpière ; minimes garçons multiactivités, 1 er Saint-Dier-d'Auvergne ; benjamins garçons multiactivités, 1 er Saint-Amant Roche-Savine ; benjamins filles, 1 er Saint-Anthème.


lien pour l'article

6 septembre dans la montagne


À la grande satisfaction d'Aline Bonnevie, directrice de l'école privée Saint-Pierre de Courpière, l'effectif des classes de maternelle progresse : une dizaine d'inscriptions nouvelles pour la rentrée et une quinzaine de bambins sont attendus début 2015. 22 TS-PS sont avec Sylvie Léonce et son AVS, Brigitte Blanc et 27 MS-GS avec Marie-Thé Ménial et son AVS, Christelle. Les horaires n'ont pas varié car l'école conserve le principe des 4 jours.

La nouveauté de cette rentrée est l'installation d'un ordinateur par classe. De nombreuses activités sont proposées : musique avec Cécile Breuil, éveil à la Foi avec Monique Pouradier. Les enfants font du tricycle, du ballon sauteur, de la voiture à pédales et des jeux traditionnels. Une fois par semaine, les élèves se rendent à la bibliothèque municipale ; l'école participe également à Cinémôme, au cinéma du boulevard Vercingétorix. Chaque semaine, une heure de sport est proposée avec Abdel Diouhane et un projet théâtre prépare la fête de Noël.

Rendez-vous. Vendredi 26 septembre à partir de 15 h 30, fête de la maternelle.


lien pour l'article

4 septembre dans la montagne


A la rentrée scolaire 2014, ce qui aura marqué le plus l'Institution Saint-Pierre (ISP) sera sans nul doute la prise de fonctions du nouveau directeur, Pierre Germain. Un cadre expérimenté qui vient de Pont-de-Beauvoisin (Savoie) où il était responsable d'un collège d'enseignement général privé.

Cette prise de responsabilité s'accompagne du recrutement d'une troisième personne à l'encadrement de l'internat, qui compte une cinquantaine de pensionnaires.

Équipe pédagogique. Elle voit également de nouvelles venues avec les prises de postes de Guillermina Agut, en Espagnol ; d'Aurélie De L'Homme, en Anglais ; d'Élias Tahan et Delphine Léoni, en mathématiques ainsi que de Nathalie Chambriard, une nouvelle professeure à l'école privée Saint-Pierre.

Effectifs. L'ISP, groupe scolaire composé d'une école, d'un collège et d'un lycée comprend une équipe pédagogique de 40 enseignants et une vingtaine de personnels. Le maintien de la semaine de quatre jours à l'école différencie cet établissement d'enseignement privé.

Pour cette rentrée, Pierre Germain se réjouit d'une progression de l'effectif scolarisé de l'ordre de 10 %, qui affecte principalement le collège avec deux classes par niveau accompagnée d'une 3 e Prépa-Pro. Au lycée, on note l'augmentation du nombre d'élèves de 2 nde et le maintien en 1 re des filières scientifiques, littéraires et économiques.


lien pour l'article

9 août dans la montagne


Pierre Germain a pris contact vendredi avec l'Institution d'éducation privée Saint-Pierre, dont il vient d'accepter la direction, assurée jusqu'à la fin de l'année scolaire 2014 par Dominique Rimbot. « Être porté par les valeurs morales, sociales et spirituelles »

Il était accueilli par Paul Dutour, président de l'Organisme de gestion des établissements d'enseignement privé du diocèse de Clermont, qui ouvrait les portes de l'établissement à ce nouveau responsable qui vient de Pont-de-Beauvoisin, où il avait dirigé l'an dernier un collège d'enseignement général après un poste de directeur-adjoint du lycée d'enseignement technologique d'Echirolles, près de Grenoble.


Conduire les jeunes à l'autonomie


À l'ISP, Pierre Germain entend exercer sa responsabilité dans l'esprit des valeurs qui ont été portées par ses prédécesseurs. Toutefois, il tient à souligner sa sensibilité à l'égard de l'éducation des jeunes. L'essentiel pour lui est de les conduire à l'autonomie, par l'évolution de leurs personnalités respectives, dans un cadre porté par les valeurs morales, sociales et spirituelles.

Sa responsabilité s'étendra à cet établissement d'enseignement privé catholique, qui comprend un collège et un lycée avec internat et l'école primaire Saint-Pierre, dont il sera le coordonnateur. Cela représente plus de 20 employés, hors équipe enseignante.


Ce nouveau Courpièrois est marié et père de deux garçons de 15 et 13 ans. Toute la famille est convaincue par la musique, lui-même pratique le trombone à coulisse, son épouse Annette, la flûte traversière, et les enfants, l'un la percussion et l'autre le tuba.


lien pour l'article